L’utopie du tirage au sort devient une réalité politique

L’utopie du tirage au sort devient une réalité politique

Motivés pour expérimenter cette alternative politique, deux citoyens étudient la pertinence et la faisabilité de constituer une liste de citoyens tirés au sort sur les listes électorales pour les élections au Conseil Régional de la Réunion des 6 et 13 décembre 2015.

Face à la motivation des nombreux réseaux associatifs qu’ils rencontrent, ils lancent au mois d’août un appel par voie de presse afin de constituer une équipe projet, baptisée DEMORUN, pour « Démocratie Réunion ».

Le 27 août 2015 se tient à Saint Leu la première réunion de lancement du projet « DEMORUN : Vot pou zot ! Votez pour vous ! ». Chaque jeudi soir du mois de septembre, des citoyens toujours plus nombreux se réunissent pour définir l’objectif, la méthode et le calendrier du projet.

L’équipe DEMORUN sollicite des personnalités nationales et internationales expertes sur le tirage au sort ou expérimentées en innovation politique pour constituer un COMITE D’ETHIQUE. Il a pour mission de veiller au respect des engagements du projet et formuler des avis sur les questions que posent la mise en œuvre pratique du tirage au sort d’une liste pour les élections régionales. L’équipe rédige aussi la Charte éthique que devront signer les citoyens tirés au sort.

Le 2 octobre 2015 au cours d’une conférence de presse, l’équipe DEMORUN présente sa méthode de tirage au sort.

Tout d’abord, les listes électorales des 24 communes de la Réunion sont aggrégées de manière aléatoire pour constituer un fichier regroupant les 615 756 électeurs réunionnais. Puis des lancers de six dés de vingt faces permettent d’obtenir de manière équiprobable six chiffres entre 0 et 9. La combinaison de ces six dés de couleurs différentes, définissant les chiffres de l’unité, de la dizaine, de la centaine, du millier, de la dizaine de milliers, et de la centaine de milliers, donne un nombre entre 000001 et 615 756 auquel correspond le nom, le prénom, la date de naissance et l’adresse de l’un des futurs 47 colistiers dans la liste totale des électeurs.

Ce seront les réunionnais eux mêmes qui lanceront les dés pour déterminer qui seront les candidats portés par l’équipe projet.

Après 400 tirages, l’équipe s’attelle au cours du mois d’octobre à rencontrer des citoyens tirés au sort. En 15 jours, la dizaine de coéquipiers DEMORUN visite plus de 150 adresses sur toute l’île. Un fois sur deux, les citoyens choisis au hasard n’habitent plus à l’adresse indiquée sur les listes électorales. Grâce à la solidarité du voisinage, certains sont retrouvés.

Lors du point d’étape du 18 octobre, l’équipe DEMORUN constate que :
– près d’un quart des réunionnais sont totalement démobilisés face à la politique. Ils ne souhaitent pas participer au projet car ils ne s’en sentent pas capables ou ont une aversion pour le système politique actuel ;
– plus de 75 % des réunionnais sont favorables à ce projet innovant et ils sont un sur quatre à accepter l’investiture du hasard pour être candidat à l’élection régionale. Malheureusement un grand nombre d’entre eux ne peut pas s’engager pour des raisons de santé ou d’incompatibilité avec leurs activités notamment par peur des représailles lorsqu’ils occupent des emplois précaires dans les collectivités locales.

A quelques jours de la date butoir pour le dépôt des listes de candidats en préfecture, l’équipe DEMORUN constate qu’elle va manquer de temps, même si 19 citoyens tirés au sort sur les listes électorales ont déjà accepté d’être candidats.

L’équipe décide alors de faire appel à des volontaires pour finaliser la liste. Une centaine de citoyens réunionnais répondent à l’appel. L’équipe procède à un tirage au sort dans ce groupe de volontaires pour compléter la fin de la liste.

Enfin, la tête de liste est désignée par tirage au sort parmi les candidats souhaitant assumer cette responsabilité.

Le vendredi 6 novembre 2015, après 2 mois intenses, l’équipe DEMORUN déposent en préfecture la liste des CITOYENS TIRÉS AU SORT, sous l’œil attentif des journalistes.

Ce poste a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *