De l’abstention au tirage au sort

De l’abstention au tirage au sort

En 2010, lors du 1er tour des élections régionales, 55 % des électeurs réunionnais se sont abstenus !

Pourquoi la population n’exprime-t-elle pas sa volonté pour le développement économique de la Réunion, la formation professionnelle, la préservation du patrimoine culturel, le déploiement numérique, le transport, l’aménagement du territoire, le développement durable de l’île et la coopération dans l’Océan Indien ? Toutes ces compétences de la Région Réunion sont pourtant au cœur des problématiques auxquelles font face quotidiennement les Réunionnaises et les Réunionnais.

Après cinq longues années, les électeurs réunionnais sont enfin appelés à voter pour renouveler leurs représentants au Conseil Régional. Pourtant, la majorité des citoyens ne se reconnaît toujours pas dans les têtes de listes déclarées des partis politiques.

En janvier 2015, deux citoyens partageant ce triste constat décident de proposer aux électeurs réunionnais une alternative à la guerre électorale que se livrent les élus cumulant les mandats et avides de toujours plus de pouvoir au détriment de l’intérêt général.
Les réunionnais sont désabusés par l’histoire politique de la Réunion. Les élections ne leur laissent plus que le gout amer des promesses de campagne rarement tenues et  des « petits arrangements entre amis ».

Comment alors motiver les électeurs réunionnais à participer à la vie politique ?

Le système de « votation » utilisé de nos jours en Suisse, permet à tous les citoyens de participer aux décisions politiques.

Aux origines athéniennes de la démocratie, les représentants du peuple étaient désignés par TIRAGE AU SORT. Ces citoyens gouvernés devenaient gouvernants durant un mandat unique, à la fin duquel ils devaient rendre des comptes devant des juges.  La randomisation est par ailleurs déjà utilisée dans les études scientifiques et les sondages pour obtenir un échantillon représentatif d’une population.

Des conseillers régionaux choisis au hasard, seraient ainsi plus représentatifs de l’ensemble des Réunionnais. Sans étiquette politique, ces élus seraient alors mandatés pour garantir que les décisions prises par tous les citoyens soient mises en œuvre et réalisées.

Ce poste a été rédigé par

Un commentaire on "De l’abstention au tirage au sort"

  • Morgane Arc-en-ciel dit

    Quelle formidable initiative grâce à Démorun.

    Une expérience Unique en son genre à La Réunion et également dans l’Hexagone.
    C’est un changement de paradigme où La Réunion devient le moteur qui sera pris en exemple ailleurs.
    Le tirage au sort s’exporte déjà puisque 2 maires en vacances chez nous, sont fort intéressés par notre expérience…

    2015 : L’An 1 des Citoyens tirés au sort!
    Ce n’est que le début!
    La Révolution est en marche, sans aucun doute.
    Morgane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *